Poudreantientorsecheval

Prévention de la fourbure

€ 25.00€ 101.67

Votre cheval souffre régulièrement de fourbure ? Il a du mal à se déplacer et « marche sur des oeufs »? Ses sabots sont très chauds ? La nourriture de votre poney ou de votre âne est trop riche et peut-être a-t-il pris du poids ?

A titre préventif ou en début de fourbure, le mélange naturel « Prévention de la fourbure » permettra à votre cheval de moins souffrir et de récupèrer son aisance de mouvement grâce aux facultés de protection anti-inflammatoire et vasculaire des plantes.

Indispensable dans toute pharmacie de cheval régulièrement fourbu !

Réinitialisation de la sélection
UGS : C-12 Catégorie :

Description du produit

La fourbure est un problème complexe, touchant les chevaux de tous âges, les poneys un peu trop gros, les ânes, etc. Cette maladie a plusieurs causes, de composante vasculaire, circulatoire, inflammatoire, et parfois dégénérative. Agir vite, dès le début de la maladie, aide votre animal à moins souffrir. De plus, en agissant dès les premiers symptômes, les dégâts annexes et autres complications n’ont pas le temps de s’installer et de faire dégénérer la situation.

La phyto-préparation « Prévention de la fourbure » combine des plantes agissant sur plusieurs axes : une action anti-inflammatoire pour calmer l’inflammation, une restructuration et une consolidation vasculaire, une action diurétique pour diminuer l’oedème qui complique le tableau.

Pour l’amélioration de son état, la poudre « Prévention de la fourbure » montre des résultats rapides et étonnants !

De plus, l’expérience a montré que les chevaux ayant reçu cette préparation font beaucoup moins de fourbures par après, puisque les vaisseaux sanguins auront été naturellement consolidés.

Composants principaux :

Le cassis (Ribes nigrum) est une plante dont l’action anti-inflammatoire sur le système locomoteur est réputée depuis longtemps. Ainsi, l’oedème, la douleur et le gonflement dans le sabot vont rapidement s’atténuer, diminuant ainsi la douleur et la compression dans le sabot.

Les bioflavonoïdes sont des molécules de plantes, participant à la réparation et à la protection des vaisseaux et des capillaires, structures étant lésées lors de fourbure.

Le pissenlit (Taraxacum officinale) est une plante diurétique, particulièrement efficace dans cette maladie « de surcharge » qu’est la fourbure. En éliminant l’oedème qui comprime les tissus dans les sabots, cette plante aide la douleur à disparaître.

D’autres plantes complémentent cette préparation afin d’aider votre cheval à régénérer ses structures anatomiques collatérales également atteintes (articulations, vaisseaux sanguins,…).

Autres composants : extraits de plantes sèches, nutriments.

Conseil d’utilisation :

Le mélange « Prévention de la fourbure » est à prendre durant 7 à 15 jours, suivant la gravité de l’état de votre cheval et ce jusqu’à récupération complète de la mobilité de votre animal.

Dans quel cas utiliser ce complément alimentaire ?

Le complément alimentaire « Prévention de la fourbure » est conseillé pour améliorer les problèmes dans les situations suivantes :

– un cheval avec une fourbure

– un cheval montrant des difficultés de locomotion, avant ou suite à une fourbure

– un cheval ou un âne fourbu chronique

– à titre préventif, avant chaque poussée de fourbure (printemps, jeunes pousses,…)

 

Présentation pour un cheval moyen (500 kg) :

– sachet pour 1 traitement (1 cure de 7 jours)

– sachet pour 2 traitements (2 cures de 7 jours)

– sachet pour 5 traitements (5 cures de 7 jours)

NB : en phytothérapie, il faut faire des cures discontinues
(jamais de cures longues sur plusieurs mois, car soit c’est inutile, soit cela risque de déséquilibrer l’organisme).

Fréquence conseillées :

maladie classique : 1 cure de 7 jours par mois

maladie chronique ou plus grave :
=>    soit une longue cure de 10 à 15 jours (à reprendre éventuellement 10 jours plus tard)
=>    soit 1 cure de 1 semaine sur 2.

 

Posologie et Mode d’emploi :

Poney, petit cheval, âne (+/- 200 kg) : 10 g. par jour, en cure de 7 jours.

Cheval moyen (500 kg) :    15 g. par jour, en cure de 7 jours.

Grand cheval (700-800 kg) : 20 g. par jour, en cure de 7 jours.

A mélanger dans la nourriture.