Les problèmes locomoteurs chez le cheval

L’expression « Pas de pied, pas de cheval » est un dicton traduisant une vérité bien réelle chez cet animal.

Le moindre problème lié à son appareil locomoteur peut rapidement entraîner des conséquences néfastes et engager sérieusement son pronostic vital.

Il faut donc veiller à ce que votre cheval soit TOUJOURS bien dans ses sabots !

Bien connaître les structures anatomiques du système locomoteur

Qui dit « systèmelocomoteur » pense immédiatement aux os et aux tendons, mais beaucoup d’autres structures anatomiques entrent en jeu, et toutes ont une importance dans la fonction de locomotion.

En voici la liste (non exhaustive) :

• les os
• les articulations, qui sont elles-mêmes des structures complexes composées de :

– cartilage (surface articulaire, en continuité avec l’os-sous-chondral)
– capsule articulaire et bourse synoviale (contenant la synovie)
– ligaments extra-capsulaires et ligaments intra-articulaires
– les ménisques pour le grasset et les ligaments croisés

• les tendons
• les muscles
• les nerfs
• les vaisseaux sanguins (artères, capillaires et veines) et les vaisseaux lymphatoques
• et enfin les sabots et la peau et le tissu conjonctif pour « emballer » le tout.

Chaque structure anatomique peut avoir un problème

Et plus il y a de structures, plus il y a de problèmes !

Voyons quels peuvent être les principaux problèmes et les lésions les plus fréquentes, struture par structure, ainsi que les compléments alimentaires (plantes et nutriments) possibles pour aider le cheval.

1. Les lésions possibles des os :

– fractures
– ostéite, ostéo-myélite
– ostéolyse
– ostéopénie
– production de nouvel os (exostoses) : ostéophytes, enthésophytes, suros
– OCD (ostéo-chondrose disséquante)
– lésions osseuses kystiques (conséquence de l’OCD)
– épiphysite (sablier)

⇨ Phyto-animaux propose les compléments alimentaires adéquats :

Solidité des os , Articulations renforcées , Prévention de l’arthrose

 

2. Les lésions possibles des articulations :

– arthrite, ostéo-arthrite :

– inflammatoire
– trauma, choc, corps étranger (épine,….)
– dégénérescence (arthrite hypertrophique)
– infectieuse (suppurative, pyogène, septique)

– arthrite ankylosante (destruction du cartilage)
– arthrose ( OCD )
– villosités, souris articulaire
– « entorse » (distension de la capsule articulaire par mouvement forcé de l’articulation, provoquant une élongation, une distension et/ou une déchirure des ligaments articulaires)
– desmite (ligaments), élongation, rupture, arrachement (problèmes repris sous le vocable « d’entorse »)
– luxation (déboïtement, déplacement d’un os au niveau d’une articulation)
– distension des synoviales (molettes, vessigons) ( NB: PAS de douleur)
– hernies synoviales = bursites
– constriction du ligament annulaire du boulet
– hygroma (accumulation de liquide sous la peau, à hauteur d’une articulation).

 

Nomenclature des bursites suivant leur localisation :

biceps brachial bursite bicipitale
olécrâne (coude) éponge
pointe jarret capelet
genou (carpe) hygroma
trochanter bursite trochantérique

NB : molettes ( = vessigons) : distension (SANS boiterie !) d’une capsule articulaire, d’une synoviale tendineuse ou d’une bourse synoviale par surproduction de liquide synovial. Cela indique le début d’un processus inflammatoire (suite à une souffrance articulaire ou tendineuse).

 

⇨ Phyto-animaux propose les compléments alimentaires adéquats :

Articulations renforcées , Prévention de l’arthrose , Poudre anti-entorse , Tendons et Ligaments , Jambes gonflées

3. Les lésions possibles des tendons :

– tendinite, téno-synovite
– rétraction tendineuse
– rupture tendineuse
– claquage musculo-tendineux
– laxité tendineuse
– calcification tendineuse = enthésophytes (enthèse = zone d’insertion d’un ligament ou d’un tendon sur un os)
– section accidentelle (ou volontaire !) des tendons extenseur ou fléchisseur (des phalanges)

⇨ Phyto-animaux propose les compléments alimentaires adéquats :

Tendons et Ligaments , Articulations renforcées , Prévention de l’arthrose , Jambes gonflées , Poudre anti-entorse

 

4. Les lésions possibles des muscles :

En plus des myosites et des crampes musculaires, il y a beaucoup de pathologies intéressant cette structure anatomique. Elles feront l’objet d’un autre article prochainement.

⇨ Phyto-animaux propose les compléments alimentaires adéquats :

Tendons et Ligaments , Jambes gonflées , Anti-anémie

5. Les lésions possibles des nerfs :

– névrites
– parésie
– paralysie
– encéphalite, encéphalo-myélite
– dysautonomie
– maladie du neurone moteur (Equine Motor Neurone Disease = EMND)

 

6. Les lésions possibles des vaisseaux sanguins et des vaisseaux lymphatiques :

– oedème (froid = lié à un problème vasculaire)
– oedème chaud (plutôt de type inflammatoire)
– hématome
– fourbure

⇨ Phyto-animaux propose les compléments alimentaires adéquats :

Prévention de la fourbure , Jambes gonflées , Anti-anémie

7. les lésions possibles des sabots :

– seimes ( fissures ) en pince / en quartier / en talon (grave)
– « décollement » du sabot (« perte du sabot », basculement de la 3° phalange), suite à une fourbure
– plaies de sole (clou de rue, crapaud), bleimes, infection, nécrose (pourriture) de la fourchette
– plaies, décollement ou maladie de la ligne blanche (fourmilière)
– maladie naviculaire = syndrome podotrochléaire

⇨ Phyto-animaux propose les compléments alimentaires adéquats :

Sabots solides, Spécial Mue du cheval , Prévention de la fourbure , Prévention de l’arthrose

8. Autres pathologies ( avec atteinte de l’état général ) :

– syndrome de Wobbler (« mal de chien »)
– encéphalite, encéphalomyélite
– fourbure aigue ou chronique
– syndrome naviculaire = syndrome podotrochléaire
– problèmes musculaires ( TRES nombreux ! )

 


 

Certaines pathologies citées feront l’objet d’articles décrivant l’apparition de la maladie et les lésions, qui seront régulièrement mis en ligne sur le site Phyto-animaux.com